Suppression d’un tram sur deux de la ligne 12 : défendons les Carougeois
23/05/2017
Budget 2018 : un compromis peu satisfaisant
25/11/2017
Voir tous

Compte 2016 : positifs mais restons prudents !

La déclaration ci-dessous a été lue par Laurence Uldry, cheffe du groupe PLR, lors de la séance du Conseil municipal du 23 mai 2017.

Nous finissons l’année 2016 avec un bénéfice de frs 16’700. —, qui s’élevait à près de 4 millions avant les amortissements complémentaires de frs 3,7 mio. Ceux-ci ont pu être effectués de manière anticipée, pour la première fois, afin de diminuer nos futures charges. Cette opération répond à une demande de longue date du groupe PLR en cas d’un bénéfice substantiel à la fin d’un exercice comptable.

Les comptes 2016 démontrent que notre commune a pu fonctionner, remplir ses engagements et garantir toutes les prestations indispensables à la population, sans augmentation des impôts.  Ceci confirme que le discours tenu depuis plusieurs années par le PLR n’est pas irréaliste.

L’année 2016 a aussi été riche en investissements, avec un total de 14,3 mio, ce qui correspond au double de l’année 2015.

Ceci est très positif et montre une volonté de participer au développement économique de notre commune. Nous nous réjouissons particulièrement de la réalisation du bâtiment du parascolaire et des archives municipales aux Triangles des Pervenches, du bâtiment de la sécurité au 94 rte de Veyrier, ainsi que de la construction du restaurant scolaire et des locaux parascolaires dans le quartier de la Fontenette.

De nombreuses études ont également été lancées, dont notamment celles de la reconstruction du Théâtre de Carouge et de la rénovation de la salle des fêtes pour lesquelles nous espérons une réalisation prochaine.

Pour l’établissement du budget 2016, nous avons pu bénéficier de séances de commissions par secteurs, comme l’année précédente, afin de mieux connaître les enjeux par services. Ceci nous a convaincu de soutenir certains nouveaux postes mais a également amené à proposer des amendements.

A cette occasion, le groupe PLR avait attiré particulièrement l’attention sur les incertitudes des entrées fiscales. Nous ne pouvons que constater que cette crainte était fondée. En effet, le changement du taux de la taxe professionnelle uniquement sur le secteur des banques s’est traduit par une perte de recette de frs 2,6 mio. Nous pouvons aussi observer que le départ d’une grosse entreprise avec de nombreux collaborateurs a eu un impact non négligeable sur les recettes des impôts tant des personnes morales que physiques.

Cela étant, le résultat de la commune est positif grâce aux économies trouvées et à une gestion rigoureuse, ce dont nous nous félicitons et que nous continuons à appeler de nos vœux.

Toutefois, nous constatons que le taux d’absentéisme reste élevé, malgré de nombreuses mesures déjà prises, et cela nous préoccupe. Si nous entendons bien que des maladies de longues durées sont pour la plupart responsables de ce taux, il reste fort dommageable que le service des ressources humaines, aidé par les chefs de service, n’arrive pas à endiguer cette réalité. Nous insistons sur ce sujet, car la question n’est pas que financière mais surtout humaine. Dans une commune où le bien-vivre ensemble est essentiel pour tous, le bien-être des employés doit être tout aussi important.

Par ailleurs, malgré les éléments positifs des comptes 2016, nous devons continuer à être attentifs, à nous interroger, à réfléchir à des économies et à éviter des dépenses superfétatoires pour les futurs exercices, afin de gérer avec intelligence notre belle commune. Certains diront que nous arrivons aux limites des possibilités d’économie, par exemple dans la rubrique « Biens, Services et Marchandises » ou dans les charges de personnel. Nous pensons toutefois qu’il reste des pistes sans pour autant toucher ni aux salaires, ni aux prestations à la population. Nous invitons par exemple à rester vigilant sur les engagements, qui peuvent notamment être des agents spécialisés plutôt que des postes pérennes.

De plus, Carouge doit continuer sa gestion rigoureuse et centrer les subventions sur des associations qui offrent des prestations à la population carougeoise. Sur ce sujet, nous rappelons notre motion demandant des contre-prestations ou des avantages pour nos habitants et nous profitons pour demander, lors du prochain budget, une séance de commission des finances relative uniquement aux subventions.

Pour ces raisons, le PLR continuera à étudier attentivement toutes les délibérations du Conseil administratif afin de s’assurer que celles-ci soient en adéquation tant avec les besoins de la population qu’avec la réalité financière de notre commune.

En conclusion, le groupe PLR votera le compte rendu 2016 tout en remerciant non seulement le service financier et son chef de service M. Di Stefano pour son excellent travail et ses promptes réponses mais aussi les autres secteurs qui ont fait preuve d’une réelle volonté de rationalisation.